La cartomancie (tarot)

cartomancie tarot

Le tarot de Marseille est sans conteste le support le plus utilisé pour la voyance. Si le tarot à une origine assez obscure (Égypte, kabbale, etc.), sa forme actuelle ne fut fixée qu’au début des années 1900.

Le tarot, un chemin initiatique

L'avantage avec le tarot de Marseille, c'est qu'il n'y a pas besoin d'avoir un don spécifique. Il est évident qu'il faut un peu d'intuition, mais les lames sont là pour guider la personne qui interprète les tirages.

Sous forme d'un jeu de cartes, elle se divise en 2 catégories : les lames majeures, au nombre de 22 et les arcanes mineurs, qui en compte 56. Dans la plupart des tirages simples, on n’utilise que les arcanes majeurs. Les arcanes mineurs permettent alors d'affiner l'interprétation.

D'après les principes du tarot, il n'y a pas de problème à ce que le consultant se trouve à distance du voyant. Il est tout à fait possible de tirer les cartes en pensant à une personne afin d'essayer de comprendre son état d'esprit, alors qu'elle n'est pas au courant.